ShakeNews : Social, Médias, IA, E-santé, une info bien secouée

Tendances


Shake_news_oct2018

Le shopping bientôt disponible via Instagram

Phénomène né avec les réseaux sociaux, le social selling ambitionne de devenir le fer de lance du e-commerce. Il sera en effet bientôt possible d’acheter directement via Instagram. Véritable opportunité pour les marques, c’est la tendance à suivre de très près pour cette rentrée. Pour profiter de cette fonctionnalité simple et rapide, deux conditions : posséder un compte pro et demander l’utilisation de “shopping” à Instagram. Ce dernier faisant déjà preuve d’une grande notoriété, c’est un moyen très judicieux par ce géant du web de se positionner auprès des retailers. Une petite révolution est en marche…

shutterstock_149420990.jpg#asset:2473


Facebook monétise ses stories

Facebook officialise l’arrivée des publicités dans les stories ainsi que la possibilité pour les utilisateurs d’y intégrer des liens. 

La plateforme qui a connu une légère perte de vitesse suite aux polémiques liées à la fuite des données confidentielles des utilisateurs cherche à endiguer la hausse des désinstallations de l’application (+26% selon Pew Research Center). C’est donc un positionnement fort pour Facebook qui souhaite séduire autant les utilisateurs que les marques.

Ainsi, partout à travers le monde, les marques pourront sponsoriser leurs contenus verticaux vers une audience de plus de 300M d’utilisateurs quotidiens répartis entre Facebook et Messenger. Un bis repetita d’Instagram ? Que nenni car Facebook propose ces nouvelles fonctionnalités à tous les utilisateurs tandis qu’Instagram donne cette possibilité uniquement aux personnes ayant 10 000 abonnés ou plus. 

shutterstock_680847808.jpg#asset:2477

Google Assistant bouleverse les codes du SEO 

Petite révolution technologique qui a fait intrusion dans nos vies récemment, le Google Assistant. L’assistant vocal est capable de maintenir un dialogue en plus des fonctionnalités déjà existantes comme les recherches Internet, la programmation d’événements et le paramétrage de profils et de matériels informatiques. Il permet également d’interagir avec des appareils ménagers connectés comme les fours, les machines à café, les réfrigérateurs et les climatisations. Ainsi, les assistants vocaux du type Google assistant vont prendre une place de plus en plus importante dans nos vies par la variété des solutions qu’elles proposent. 

Il est donc important de comprendre comment Google Assistant retourne les résultats de recherche car il opère différemment de la recherche sur un navigateur ou un mobile. En effet l’assistant lors d’une recherche vocale, répondra à la question avec un extrait optimisé comme unique résultat de recherche. Pour capter ce trafic vocal Google utilise notamment les données structurées schema.org intégrées dans le code source de la page.

Voici les 8 balises de données les plus importantes parmi celles déjà prises en compte pour le vocal : book, news, event, recette, corporate contact, podcast, media action, speakable.

Speakable est la dernière en date. Elle permet de mettre en avant un contenu ou un passage particulièrement aisé à vocaliser grâce à des algorithmes de synthèse vocale (text-to-speech), et notamment ceux des assistants vocaux et des enceintes connectées de type Google Home, Homepod ou Alexa. 
 
Quelques règles sont à respecter pour bien baliser un texte: 

  • Utiliser le vocabulaire schema.org.
  • Le contenu balisé doit avoir un titre concis et / ou des résumés qui fournissent aux utilisateurs des informations compréhensibles et utiles.
  • Le texte balisé doit représenter environ 20 à 30 secondes de contenu audio, soit deux à trois phrases.

shutterstock_1058004722.jpg#asset:2478


Snapchat à la conquête du e-commerce 

Pouvoir se procurer un objet par le simple fait de le prendre en photo ? Vous en rêviez, Snapchat l’a fait ! S’associant au géant du e-commerce Amazon, Snapchat lance sa nouvelle fonctionnalité appelée Visual Search. Une véritable innovation en passe de ravir tous les consommateurs. 

Bientôt, il vous sera possible d’acheter la petite robe qui vous a fait de l’oeil sur la vendeuse lors de votre shopping ou encore le magnifique caban que vous avez envié à votre collègue de bureau. Comment ? La démarche sera très simple. Il vous suffira juste de scanner l’objet ou le code barre et de suivre les étapes. Une expérience client incroyable déjà possible pour quelques privilégiés aux Etats-Unis. 

A côté de cette évolution, Snapchat propose pour cette rentrée 4 nouvelles innovations marketing

  • Shoppable Snap Ads: cette fonctionnalité donne aux utilisateurs l’accès aux détails des produits via le catalogue proposé par les marques.
  • Catalogue produits :  il s’agit de la possibilité pour les annonceurs d’importer leurs catalogues de produits à Snapchat.
  • Advanced Pixel Targeting: cet outil, permet aux annonceurs de créer des audiences personnalisées à partir d’actions que les utilisateurs effectuent sur leur site. Cela leur permettra de proposer aux utilisateurs de Snapchat des campagnes en fonction de leurs préférences d’achat. 
  • + 30 partenaires pour le programme Snapchat Partners : Snapchat entend élargir son programme de certification « Snapchat Partners » aux agences spécialisées dans le e-commerce, le direct response ainsi que le data driven marketing.

Une segmentation marketing bien étudiée.  

photo-1531161339673-a943dd10e29f.jpeg#asset:2479


Docteur Google, l’acteur “e-santé” du futur…

S’en remettre à Docteur Google pour soigner ses maux ? Ceci peut vous paraître invraisemblable…et pourtant le Géant du web tend à opérer dans le domaine médical via l’intelligence artificielle.

Depuis 2013, Google investit dans Calico, une de ses filiales. Le but ? Exploiter les technologies de pointe pour améliorer la compréhension de la biologie et lutter contre le vieillissement. 

En effet, même si ça reste de l’ordre de l’utopie pour le moment, Google annonce vouloir aller dans le sens d’une espérance de vie qui pourrait atteindre 500 ans grâce à la technologie. Ainsi, le  projet nommé Baseline associe les habitudes des gens au big data, allant jusqu’à analyser quotidiennement et continuellement les habitudes des personnes à l’aide de multiples capteurs et autres objets connectés.

Parallèlement aux études qu’il mène sur la médecine, Google commercialise des objets connectés, notamment les lentilles de contact pouvant accompagner les diabétiques au quotidien. Comment procèdent-elles ? Elles analysent à la place de l’individu le taux de glycémie que contiennent les aliments et peuvent ainsi l’avertir grâce à la technologie embarquée dans la lentille de contact. 

Avec des projets futuristes, Google affiche un visage très ambitieux dans le secteur de l’e-santé. Le groupe peut s'appuyer sur son savoir-faire pour repousser les limites de la médecine… jusqu’à devenir un leader de la santé ?

shutterstock_1032886918.jpg#asset:2481